mardi 23 février 2010

De nos jours tour à tour plus serviles
De nos jours reliques
Enchâssés à nos cervelles
A baiser les heures lascives
A lessiver nos mémoires
Dans le Gange désœuvré des narcoses
Et des convalescences
Plantés dans les salons du soleil
Déchus à ne savoir plus qui prier
Si ce n’est cette nuit
Là toute en nous, posée
Comme un oiseau de proie
Rivé à son grand œil lune